page contents Informations voyage en Tunisie | excursion depuis tozeur | DjerbaTour

LA MÉTÉO A DJERBA

INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA TUNISIE

Votre séjour en Tunisie, excursion depuis tozeur

Superficie:

La superficie de la Tunisie est de 163 610 km².

 

Vols

Le vol Paris-Tunis dure 2h30. Tunis est à 1 477 km de Paris.

La compagnie Aigle Azur dessert en vol régulier Djerba au départ de Paris Orly Sud : 2 fois par semaine, les jeudis et dimanches.

 

La compagnie low-cost française transavia.com, filiale d'Air France, propose des vols quotidiens au départ de Paris-Orly à destination de Djerba,  Transavia dessert également Djerba depuis Lyon, ainsi que depuis Nantes.

La compagnie aérienne Tunisair assure des liaisons entre l'aéroport de Tozeur-Nefta et Paris-Orly les lundi et vendredi.

Population

La Tunisie compte 10,67 millions d'habitants.

 

Aéroports

L'aéroport de Djerba est situé à 25 km de la zone touristique principale. Compter 15 min en taxi (8 dinars).

Sachez qu'au départ des aéroports tunisiens (vols internationaux), vous ne pourrez plus payer en dinars (hormis dans les espaces de restauration) une fois la douane franchie. Assurez-vous donc d'avoir échangé ou dépensé les dinars qui vous restent avant d'effectuer le contrôle des passeports.

 

Langue

L'arabe est la langue officielle mais le français est parlé partout.

 

Formalités et visa

Pour les ressortissants français, la carte d'identité valable au moins six mois après le retour suffit si l'on a acheté un forfait vol et hôtel, autotour, circuit accompagné auprès d'un tour-opérateur.

Si l'on a acheté uniquement un billet d'avion, il est impératif de présenter son passeport, valable au moins six mois après le retour.

 

 

Religion

L'islam est la religion officielle (près de 98 % de la population). A Tunis et à Djerba, on trouve une petite communauté juive et environ 20 000 catholiques.

Monnaie

La monnaie officielle est le dinar (TND) voir cours officiel sur ce site.

Il faut savoir qu'on ne peut pas changer les dinars en dehors du pays.

La monnaie étrangère est troquée facilement dans les banques, mais veillez à comparer les taux pratiqués par chaque établissement.

Il n'est pas demandé de commission sur les chèques de voyage (sauf par la banque BIAT).

Les hôtels et les restaurants acceptent les cartes de crédit à peu près partout.

On trouve des distributeurs facilement à Djerba et dans la plupart des villes.

Les banque sont ouvertes toute la journée (hiver : de 08h à 17h sauf le samedi, été : de 07H30 à 13H sauf le samedi)

 

Santé

Aucun vaccin n'est nécessaire pour entrer en Tunisie.

Il est conseillé d'être vacciné contre la typhoïde et l'hépatite A.

Les légumes et les fruits doivent être lavés, puis pelés, ou bien cuits. Ne boire que de l'eau minérale ou purifiée à l'aide de pastilles "Micro-pur".

Electricité

220 V dans tous les hôtels de séjour. Prises identiques aux prises françaises.

 

Volume touristique

En 2017, la Tunisie a reçu plus de 7 millions de touristes (+23%/2016), alors que le pays en accueillait 7,8 millions en 2010, année de référence pour le tourisme tunisien, quand 1,5 million de visiteurs débarquaient en provenance de l'Hexagone. En 2017, la Tunisie a accueilli 570 000 Français (+46%/2016), soit le troisième marché émetteur après l'Algérie et la Libye.

 

Téléphone

Pour appeler la Tunisie depuis la France, composer le 00 + 216 (indicatif du pays) + indicatif de la ville  suivi du numéro du correspondant.

Pour appeler la France depuis la Tunisie, composer le 00 + 33 suivi du n° du correspondant sans le 0 initial.

 

 

Tunisie : toutes les adresses utiles du pays

Avant de partir

Consulat de Tunisie

19, rue de Lubeck, 75116 Paris. Tél. : 01 53 10 69 10.

 

Office du Tourisme tunisien

32, avenue de l'Opéra, 75002 Paris. Escalier B - 5ème & 6ème étages. Tél. : 01 47 42 72 67.

12, rue de Sèze, 69009 Lyon. Tél. : 04 78 52 35 86. E-mail : ontt@tourismetunisien.fr

Sur Internet

www.bonjour-tunisie.com

 

Sur place

Ambassade de France

2, place de l'indépendance, 1000 Tunis. Tél. : (71) 105 111.

 

Office du Tourisme tunisien

1, avenue Mohammed-V, 1001 Tunis. Tél. : (71) 34 0177.

Ressortissants uniquement français :

Le visa n’est pas nécessaire pour un séjour d’une durée inférieure ou égale à trois mois, mais un passeport en cours de validité est obligatoire.

La carte nationale d’identité valide, accompagnée du carnet de voyage délivré par l’agence, est tolérée pour les voyages en groupe. Cette tolérance n’est pas toujours appliquée et les voyageurs s’exposent à un éventuel refus d’entrée sur le territoire. Il vous est recommandé de voyager avec un passeport.

Au-delà de trois mois, un visa et une carte de séjour doivent être obtenus auprès du ministère de l’Intérieur. En cas de séjour irrégulier, la sortie du territoire doit être autorisée par la Direction des frontières et des étrangers et elle est généralement subordonnée au paiement d’une amende dont le montant est proportionnel à la durée de dépassement constatée.

Les ressortissants français possédant également la nationalité tunisienne (double-nationaux franco-tunisiens) doivent impérativement présenter :

Un passeport tunisien en cours de validité à l’entrée comme à la sortie de Tunisie ;

Un document français en cours de validité (passeport ou carte nationale d’identité) lors des formalités de police à la sortie comme lors du retour en France.

A l’embarquement en Tunisie, les compagnies aériennes ou maritimes n’acceptent pas les passagers démunis de titres leur permettant d’entrer sur le territoire français. A noter que, conformément à la réglementation française, le consulat général ne délivre pas de laissez-passer aux voyageurs qui ont négligé de se faire délivrer un document d’identité et de voyage français préalablement à leur départ.

NB : Les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 sont encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en atteste. Attention : Cette prolongation ne s’applique pas aux cartes délivrées aux mineurs (la durée de validité reste de 10 ans).

En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide plutôt qu’une CNIS portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité, notamment pour les personnes voyageant sur les compagnies maritimes au départ de Tunisie. En effet, plusieurs cas de ressortissants français voyageant sur les compagnies maritimes opérant à partir de la Tunisie et qui n’ont pu accéder au bateau sur présentation de la seule CNIS ont été rapportés.

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces règles à l’adresse suivante : https://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-tunisie.pdf

 

 

Séjour des mineurs

En Tunisie, depuis novembre 2015 et la mise en œuvre de la loi organique n°2015-46 du 23 novembre 2015 modifiant la loi n° 75-40 du 14 mai 1975 relative aux passeports et aux documents de voyage, la mère est autorisée à voyager seule avec son enfant. Cependant, dans la pratique, cette disposition est appliquée de manière restrictive. Elle ne bénéficie qu’aux mères ayant la nationalité tunisienne voyageant seules avec un enfant de père tunisien.

Outre leur passeport tunisien, il est donc fortement recommandé aux mères de famille françaises (ne possédant pas la nationalité tunisienne) se déplaçant en Tunisie accompagnées d’enfants mineurs franco-tunisiens dont le père possède la nationalité tunisienne, de se munir préalablement à leur départ de France d’une autorisation de sortie du territoire national tunisien établie par le père devant l’autorité consulaire tunisienne en France. En cas de présence du père en Tunisie, cette autorisation peut être établie sur place auprès d’une municipalité.

Cette autorisation doit être jointe au passeport tunisien de l’enfant lors des formalités de sortie du territoire tunisien pour assurer le retour en France de l’enfant. Cette règle doit être strictement observée, notamment en cas de conflit parental.

Dans le cas où le père refuse d’établir cette autorisation, le recours à la voie judiciaire locale sera nécessaire. Il est important de vérifier à cette occasion que l’enfant ne fasse pas l’objet d’une mesure d’interdiction de sortie du territoire tunisien à la demande du père. Le cas échéant, la levée de cette interdiction devra être demandée en même temps que l’autorisation judiciaire de voyager.

Ces dispositions s’appliquent également à tout adulte accompagnant des enfants, notamment aux membres de la famille au sens large (grands-parents, frères ou sœurs majeurs, etc.).

AVANT LE DÉPART

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevées à l’étranger, il est impératif de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (chirurgie, hospitalisation …) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade ou les consulats généraux de France sur place.

Recommandations pour votre santé

Consultez si besoin votre médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de votre état de santé, et bénéficier de recommandations sanitaires notamment sur les vaccinations. Consultez éventuellement votre dentiste avant votre départ. Constituez votre pharmacie personnelle en conséquence et n’emportez que les médicaments nécessaires ; ne consommez jamais des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons).

 

Vaccinations

Aucune vaccination n’est obligatoire mais certaines vaccinations sont recommandées ; assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles mais aussi liées à toutes les zones géographiques visitées ;

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée en incluant Rubéole Oreillons et Rougeole chez l’enfant ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable.

En fonction des conditions locales de voyages, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.

La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

RISQUES SANITAIRES

Voyages à finalité médicale

Le développement du tourisme médical (soins dentaires, chirurgie froide, chirurgie plastique) partout dans le monde expose ceux qui le pratiquent à des risques particuliers (plus d’informations en consultant la fiche éditée par l’institut Pasteur). Toute démarche en ce sens relève avant tout d’une décision personnelle, qui engage la seule responsabilité de celui ou celle qui la prend, qu’il s’agisse du principe de l’intervention ou bien du choix de l’établissement.

Rage

La rage est une maladie virale transmissible accidentellement à l’homme par un chien, renard ou chauve-souris atteints du virus par morsure ou léchage d’une muqueuse. La mortalité est très élevée en l’absence de prise en charge médicale rapide, et il n’existe aucun traitement curatif de la rage déclarée. La vaccination préventive (en pré exposition) avant un séjour en zone exposée peut être recommandée et nécessite une consultation médicale préalable. Pour plus d’informations : http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/rage

Fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. hygiène alimentaire).

Infection par le virus VIH – MST

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque. Aucune attestation de séropositivité ne conditionne l’accès au pays. Toutefois, les établissements hospitaliers amenés à soigner des porteurs étrangers du VIH-Sida sont tenus de les signaler aux services de la santé et de la police.

 

Le virus West Nile

La transmission par les moustiques de la fièvre du Nil est possible. La prévention repose sur l’utilisation de produits anti-moustiques. Plus d’informations sur http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/fievre-du-nil-occidental-ou-infection-par-le-virus-west-nile

QUELQUES RÈGLES SIMPLES

Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections

Ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.

Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque à deux roues).

Ne jamais consommer de médicaments achetés dans la rue.

Préservez-vous des contaminations digestives ou de contact :

Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes ;

Veiller à la qualité des aliments et surtout à leur bonne cuisson ;

Éviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits ; Peler les fruits et légumes ou les laver soigneusement (à l’eau saine) ;

Éviter les crudités, coquillages, plats réchauffés et buffets froids ;

Ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou à défaut produit désinfectant) ;

Éviter les glaçons et glaces, ainsi que la consommation de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés. Ne consommer le lait que pasteurisé ou bouilli.

LÉGISLATION LOCALE

Le vagabondage est interdit et réprimé. Il est recommandé aux Français de passage de prévoir un hébergement, le camping "sauvage" étant passible de poursuites et d’expulsion.

La consommation d’alcool est autorisée. Son abus est réprimé dès lors qu’il trouble l’ordre public et en cas de conduite en état d’ivresse.

L’usage et la détention de stupéfiants, même pour une consommation personnelle, sont très sévèrement réprimés : quelques grammes de substance illicite entraînent une condamnation à un an de prison ferme au minimum.

La législation tunisienne pénalise l’homosexualité (article 230 du code pénal).

La législation tunisienne prévoit de lourdes sanctions à l’encontre des auteurs de viols, d’attentats à la pudeur, d’actes de débauche et de dépravation. Les peines sont aggravées si la victime est mineure. Les actes de pédophilie qui ne sont pas mentionnés distinctement dans la législation pénale tunisienne mais assimilés aux attentats à la pudeur, sont néanmoins punis.

En tout état de cause, et conformément à l’article 113-6 du code pénal, la loi pénale française est applicable à tout crime commis par un Français hors du territoire de la République. Les ressortissants français coupables d’une infraction sexuelle commise en Tunisie peuvent aussi être poursuivis en France en application de la loi 98-468 du 17 juin 1998 pour des faits constitutifs de délits à caractère sexuel, y compris si ceux-ci ne sont pas réprimés par la législation locale (articles 227-22 et suivants du code pénal).

L’utilisation de drones civils est conditionnée à l’obtention d’une autorisation délivrée au préalable par les autorités tunisiennes compétentes. A défaut d’avoir obtenu cette autorisation, les voyageurs en possession d’un drone civil s’exposent à une confiscation de leur appareil et peuvent faire l’objet d’une détention par les services de police.

 

US ET COUTUMES

Il convient de respecter les us et coutumes liés à l’islam et d’adopter en toute circonstance une attitude et une tenue vestimentaire correctes. Une décence particulière doit être observée pendant la période du ramadan. Le monokini est à proscrire.

 

DIVERS

Respecter les panneaux signalant les interdictions de prendre des photographies ou de filmer (dans les environs de sites militaires, d’établissements publics, etc.).

Les logements de location souffrant souvent d’un déficit d’entretien, il convient d’être vigilant avec les appareils de chauffage à gaz qui peuvent présenter des dysfonctionnements susceptibles de provoquer des accidents graves.

Les moyens de paiement en usage dans le pays sont :

Les espèces (toutes les devises étrangères convertibles sont acceptées dans les bureaux de change, nombreux en Tunisie). Des distributeurs de billets sont disponibles dans la plupart des agglomérations (vérifiez avec votre banque votre plafond hebdomadaire de retrait et/ou de dépenses).Les cartes de crédit internationales, acceptées dans la plupart des hôtels et centres touristiques mais rarement dans les magasins et petits restaurants.

Numéros utiles

- Numéros d’urgence :

Police secours : 197 [1]

Protection civile : 198

SAMU : 190

 

- Secours militaire :

Tunis : 71.560.240 - 71.560.241 - 71.560.242 - 71.560.244 - 71.560.245 - 71.963.512 - 71.960.660

Bizerte : 72.432.950

Nabeul : 72.285.479 - 72.271.306 - 72.285.022 - 72.280.136

Sousse : 73.232.629 - 73.232.730

Monastir : 73.422.333 - 73.422.499

Gafsa : 76.226.500

Sfax : 74.274.436

Gabès : 75.270.238

- Ministère de l’Intérieur :

80.101.111 (numéro vert) et 71.335.000

  • Pinterest social Icône
  • LinkedIn Grand Sahara Aventures.
  • Twitter Grand Sahara Aventures.
  • Facebook DjerbaTour
  • YouTube Grand Sahara Aventures.
  • Instagram Djerbatour

CGV          Terms of Sales

Contacts

France +33 6 47 03 51 45

Tunisie (+216)53404129 - (+216)23404123

Email: contact

Adresse: Place des martyrs.

Douz, Tunisie

Matricule agence: 1589634/D

RCS France: 331 538 942 R.C.S Melun